Communiquez votre actualité sur My-NewsCoop.com

Publiez un communiqué de presse

Les meilleurs matériaux pour une meilleure isolation phonique mur

Aujourd’hui, il est important de chercher comment isoler ses murs afin de ne pas être perturbé par le bruit provenant de l’extérieur de sa maison ou des autres pièces du logement. En effet, les nuisances sonores constituent une importante source de stress pour une part non-négligeable des Français. Par ailleurs, tous les bâtiments d’habitation neufs dont le permis de construire à été déposé à compter de janvier 1996 doivent se conformer à la Nouvelle Réglementation Acoustique (RNA). Les objectifs de cette réglementation sont doubles, à savoir évaluer les mesures d’isolation et de pouvoir contrôler le logement, une fois que celui-ci est terminé.

Il convient de noter qu’il existe désormais de nouvelles dispositions de la Nouvelle Réglementation Acoustique, et ce, pour les bâtiments dont la demande de permis a été déposée à compter du 1er janvier 2000. En bref, le but est d’obtenir une meilleure isolation phonique dans votre maison en utilisant un type précis d’isolant phonique. Le concours d’un acousticien est dans ce cas indispensable afin de réaliser un diagnostic acoustique de votre logement et vous conseiller comment isoler avec efficacité. Il existe en effet un large choix de matériaux isolants en mesure d’améliorer votre confort acoustique et vous permettre de bien profiter de votre maison.

Quelques idées pour une bonne isolation acoustique mur

Il est important de savoir que les spécialistes dans le domaine de l’isolation phonique mur proposent souvent de choisir entre 3 types de système d’isolation acoustique. En premier lieu, vous pouvez opter pour la pose des panneaux sur une ossature en métal ou en bois. Cette dernière s’installe entre le plafond et le plancher, sans toucher le mur. L’expert en isolation des murs va ensuite remplir l’espace entre l’ossature et le montant avec un isolant phonique avant de couvrir l’ensemble par une plaque de plâtre. Il est également possible d’opter pour la pose de panneau isolant afin d’exploiter le principe « masse-ressort-masse » qui baisse considérablement le nombre de décibels entendus dans la pièce.

Le troisième et dernier dispositif est la pose d’une contre-cloison. Il s’agit toutefois d’une solution extrême dans le domaine de l’isolation acoustique mur puisque l’isolant est installé entre la cloison d’origine et la nouvelle cloison fabriquée avec des carreaux en plâtre ou des briques. Mais il ne faut pas hésiter à demander conseil aux acousticiens afin de trouver le matériau ou le système qui va vous offrir une bonne isolation tout en répondant aux normes en vigueur, en particulier la NRA.

Bien choisir l’isolant

Il faut noter qu’il existe un grand nombre d’isolants qui peuvent vous procurer une excellente isolation phonique mur. Vous avez d’ailleurs le choix entre les laines naturelles et les laines minérales pour une meilleure insonorisation du mur. Les laines naturelles sont d’une grande efficacité dans l’absorption du bruit. C’est le cas des fibres de liège ou de bois, des panneaux de laine de cellulose à 70 kg/m3 ou de bois à 55 kg/m3. En ce qui concerne la masse qui est utilisée dans le système « masse-ressort-masse », la seconde masse peut être un ou plusieurs panneaux de bois composite, une ou plusieurs plaques de plâtre, un mélange de plaques de bois et de plâtre, ou encore une contre-cloison.